L’INTERET GENERAL, dites-vous ?

Ah, l’intérêt général, quelle belle invention…

Il permet tant de choses, dans le respect bien sûr d’un « esprit républicain », et des règles « démocratiques » (d’autres belles inventions, n’est-ce pas, pauvre Jaurès …?)…

La municipalité de Cestas demande que le projet LaTour, en particulier, soit déclaré « d’intérêt général »….

…Nos enquêteurs ont découvert  dans  le dossier de l’enquête publique du projet La Tour que la mairie de Cestas a proposé à un  propriétaire d’une parcelle de 1,1 hectare, actuellement en espace boisé classé EBC, donc non constructible,  de la lui acheter 600.000 net vendeur libre de toute taxe* : cette parcelle fait partie des parcelles concernées par le projet « La Tour ».

* Cela correspond à un prix du m2 supérieur à 50 € le m2.
La moyenne du prix du m2 d’un terrain non constructible est de l’ordre de 0,5 à 2 € le m2…  
Ces 1,1 ha non constructibles valent entre 6.000 et 20.000 € ... No comment.

Il s’agit bien d’une proposition de la mairie…
Est-ce ainsi que la mairie conçoit  « l’intérêt général » … ?

 

dessin183
La leçon : prix « moyennement constructible »

 

Publicités